LE COIN DES CURIEUX

infos & life style

 
 
The future is now ! Le 21 février, le prestigieux magazine américain MIT Technology Review a dévoilé sa liste annuelle des 10 technologies de rupture pour 2018. Voici les 5 coups de coeur de Sept Lieues. 

Ville Intelligente

Mais alors, une smart city, c’est quoi? Selon Rudolph Giffinger, une ville intelligente peut se définir en 6 critères : 
  • Economie intelligente : un milieu entrepreneurial flexible et adaptable à son environnement.
  • Gouvernance durable : une meilleure intégration de services sociaux et publics dans le processus de décision des projets.
  • Habitat intelligent : amélioration de la qualité de vie des habitants via des nouvelles technologies permettant de réduire leur empreinte écologique.
  • Eco-citoyenneté : stimulation de la créativité et de la participation des citoyens par la mise en place d’un capital social et culturel cosmopolite.
  • Mobilité intelligente : diffusion de meilleures informations par des supports technologiques intelligents.
  • Environnement durable : protection du milieu naturel et réduction de la pollution à l’aide de régulateurs 
Ces critères correspondent à des domaines de développement et chaque ville a ses propres caractéristiques qui lui permettront d’adapter la construction d’une smart city à son environnement territorial et social. 

IA Pour Tous

L’intelligence artificielle est en voie de démocratisation. Après l’internet et les smartphones, celle-ci sera "the next big thing". Grâce à des outils comme le cloud, l’utilisation de l’IA devient moins complexe et plus accessible pour tous. Elle s’apprête à bouleverser notre quotidien et dans l’avenir, tous les secteurs seront touchés: santé, alimentation, éducation, commerce, agriculture et finance. D’après un étude du cabinet d’analyse Tractica: "le marché de l’intelligence artificielle pour les applications en entreprise est estimé à plus de 36 milliards de dollars d’ici à 2025 en IA, contre 643 millions de dollars en 2016 – soit une tendance d’augmentation de plus de 50 % par an".

Réseaux Antagonistes Génératifs

Une classe d'algorithmes d’apprentissage non supervisés, ces réseaux permettent de réaliser des images avec un fort degré de réalisme. In short, deux réseaux vont s’affronter dans un scénario de théories des jeux. L’un des réseaux va chercher à générer un échantillon (ex: une image), pendant que l’autre, aka son adversaire, va essayer de détecter si l’échantillon est réel ou bien généré. Cet affrontement conduit à des excellents résultats et permet la création d’images meilleures à celles de Paint ou Photoshop. L’année dernière, par exemple, la corporation NVIDIA a créé des visages humains fictifs en nourrissant l’algorithme de photographies de célébrités. 

Traduction en Temps Réel

Euh… parlez-vous le français?? Oubliez la barrière de la langue, dans peu de temps, on pourra comprendre n’importe quelle langue étrangère grâce à des écouteurs sans fil développés par google. En octobre 2017, ils ont annoncé la commercialisation de leurs "pixel buds" un traducteur universel capable de traduire plus de 40 langues en temps réel avec l’aide de Google Translate. Bien que ce dernier ne fait pas des traductions parfaites, cette avancée technologique va favoriser l’échange entre des cultures étrangères et sera sans doute améliorée avec le temps.

Protection Cryptographique des Bases de Données

Dans les blockchains comme Bitcoin, les transactions sont anonymes mais publiques. De ce fait, un utilisateur peut être traqué si on recoupe les informations sur ses paiements. Les créateurs de la monnaie virtuelle Zcash ont donc développé un outil cryptographique pour contourner cette faille: "zk-SNARK" (zero-knowledge succinct non-interactive argument of knowledge). La méthode permet à la personne de donner des informations sans pour autant les divulguer, ce qui limite les failles de sécurité et les vols d’identité. A présent, cet outil a été adopté par les blockchains d’Ethereum et de JPMorgan Chase.

Ajouter un commentaire

Loading